Harvey Keitel : Ses 30 meilleurs films à voir et à revoir

 Né à Brooklyn le 13 mai 1939 dans la ville de New York, Harvey Keitel est un acteur américain de renom, et il est également producteur de cinéma. Il a acquis sa popularité et son palmarès au fil des années en figurant dans des films cultes comme Pulp Fiction, Thelma et Louise, Taxi Driver, Reservoir Dogs ou encore Smoke. Bien qu’il n’ait pas remporté d’Oscar, il a été distingué au prix de l’Ours d’argent à la Berlinale. L’acteur est connu pour ses qualités sur scène et en dehors de la scène. Nous avons choisi pour vous un condensé de ses meilleurs films à voir et à revoir absolument.

Harvey Keitel

30. Copland

  • Année de sortie : 1997
  • Titre original : Cop Land
  • Réalisateur : James Mangold
  • Maison de production : Miramax Films
  • Revenus au box-office : 63,7 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Sylvester Stallone (le shérif Freddy Heflin), Harvey Keitel (Ray Donlan), Ray Liotta (Gary « Figgsy » Figgis), Robert De Niro (le lieutenant Moe Tilden)

Fred Heflin occupe les fonctions de shérif dans une petite ville du New Jersey occupée exclusivement par des policiers de New York, où Freddie aurait aimé être employé. Son travail consiste à s’occuper des tâches policières subalternes pendant que les habitants font et défont la loi comme bon leur semble. Freddie développe une motivation soudaine pour faire ce qui est juste et devenir la loi légitime en ville. Une idée qui rencontre une certaine opposition.

29. Le Congrès

  • Année de sortie : 2013
  • Titre original : The Congress
  • Réalisateur : Ari Folman
  • Maison de production : Entre Chien et Loup
  • Revenus au box-office : 356 172 dollars
  • Acteurs principaux : Paul Giamatti (Dr Barker), Robin Wright (Elle-même), Jon Hamm (Dylan Truliner), Harvey Keitel (Al)

Plus de vingt ans après avoir atteint la célébrité avec The Princess Bride, une actrice vieillissante décide d’entreprendre son dernier travail : préserver son image numérique pour le Hollywood de demain. Grâce à un accord négocié par son fidèle agent de longue date et le directeur des studios Miramount, son apparence sera contrôlée par le studio et elle jouera dans tous les films qu’il voudra, sans aucune restriction. En échange, elle recevra une rémunération saine qui lui permettra de s’occuper de son fils malade et son personnage numérisé restera éternellement jeune.

28. Who’s that Knocking at My Door

  • Année de sortie : 1967
  • Titre original : Who’s that Knocking at My Door
  • Réalisateur : Barry Levinson
  • Maison de production : Mulholland Productions
  • Revenus au box-office : 16 085 dollars
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (J.R.), Zina Bethune (la fille), Anne Colette (la jeune fille du rêve), Lennard Kuras (Joey)

J.R. est un Italien-Américain typique des rues de New York. Lorsqu’il se lie avec une fille du quartier, il décide de se marier et de s’installer, mais lorsqu’il apprend qu’elle a été violée, il ne peut le supporter. Plus explicitement lié à la culpabilité des catholiques que les œuvres ultérieures de Scorsese, nous voyons ce qui arrive à J.R. lorsque sa culpabilité religieuse le rattrape.

27. Bugsy

  • Année de sortie : 1991
  • Titre original : Bugsy
  • Réalisateur : Barry Levinson
  • Maison de production : Baltimore Pictures
  • Revenus au box-office : 49,1 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Warren Beatty (Bugsy Siegel), Annette Bening (Virginia Hill), Harvey Keitel (Mickey Cohen), Ben Kingsley (Meyer Lansky)

Le gangster new-yorkais Ben Bugsy Siegel effectue un bref voyage d’affaires à Los Angeles. Coureur de jupons au caractère bien trempé, Siegel n’hésite pas à tuer ou mutiler ceux qui le croisent. À L.A., la vie, le cinéma et surtout Virginia Hill, une femme au caractère bien trempé, le retiennent pendant que sa famille attend à la maison. C’est alors qu’un voyage dans un casino délabré dans un endroit du désert connu sous le nom de Las Vegas lui donne sa grande idée.

26. Bad Lieutenant

  • Année de sortie : 1992
  • Titre original : Bad Lieutenant
  • Réalisateur : Abel Ferrara
  • Maison de production : Touchstone Pictures
  • Revenus au box-office : 2 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (le lieutenant), Frankie Thorn (la nonne), Anthony Ruggiero (Lite, le bookmaker), Victor Argo (un policier)

Le lieutenant est un flic corrompu, criblé de dettes de jeu, qui exploite son autorité pour harceler sexuellement des adolescentes, détourner de l’argent et se droguer. Ses ennuis atteignent leur paroxysme lorsqu’un membre de la mafia lui lance un ultimatum : il doit rembourser sa dette, sinon il ne pourra pas le faire. Son destin semble scellé.

25. Sister Act

  • Année de sortie : 1992
  • Titre original : Sister Act
  • Réalisateur : Emile Ardolino
  • Maison de production : Touchstone Pictures
  • Revenus au box-office : 231,6 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Whoopi Goldberg (Dolores Van Cartier), Maggie Smith (la Mère supérieure), Kathy Najimy (sœur Marie-Patrick), Harvey Keitel (Vince LaRocca)

Deloris, chanteuse de salon à Reno, dans le Nevada, est témoin d’un meurtre commis par la mafia. Les policiers la placent dans un couvent pour la protéger des tueurs à gages. La mère supérieure ne lui fait pas confiance et prend des mesures pour limiter son influence sur les autres nonnes. La chanteuse finit par sauver la chorale défaillante et commence à participer à des projets communautaires, ce qui lui vaut une interview à la télévision. Cela permet à la mafia de savoir où elle se trouve, et la chasse reprend.

A LIRE AUSSI : Chris Evans : Ses 30 meilleurs films à voir et à revoir

24. Clockers

  • Année de sortie : 1995
  • Titre original : Clockers
  • Réalisateur : Spike Lee
  • Maison de production : 40 Acres & A Mule Filmworks
  • Revenus au box-office : 13,07 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (l’inspecteur Rocco Klein), John Turturro (l’inspecteur Larry Mazilli), Delroy Lindo (Rodney Little), Mekhi Phifer (Ronald « Strike » Dunham)

Strike est un jeune dealer de la ville sous la tutelle du baron de la drogue Rodney Little, qui, aime simplement se détendre avec ses frères près des bancs à l’extérieur des maisons du projet. Lorsqu’un homme de nuit dans un fast-food est retrouvé avec quatre balles dans le corps, le frère aîné de Strike se présente comme le tueur. Mais le détective Rocco Klein ne croit pas à cette histoire, et il se met en quête de la vérité.

23. Mélodie pour un tueur

  • Année de sortie : 1978
  • Titre original : Fingers
  • Réalisateur : James Toback
  • Maison de production : Brut Productions
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (Jimmy Fingers), Tisa Farrow (Carol), Jim Brown (Dreems), Michael V. Gazzo (Ben Angelilli)

Keitel joue le rôle principal de ce film, dans lequel il est continuellement tiraillé par les deux facettes contradictoires de sa personnalité, d’une part celle d’un virtuose tranquille du piano et d’autre part celle d’un impitoyable collecteur de dettes pour son père mafieux.

22. A couteau tiré

  • Année de sortie : 1983
  • Titre original : Copkiller
  • Réalisateur : Roberto Faenza
  • Maison de production : Jean Vigo International
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (Lt. Fred O’Connor), John Lydon (Leo Smith), Nicole Garcia (Lenore Carvo), Leonard Mann (Bob Carvo)

Deux flics véreux dépensent leur argent illégal pour acheter un appartement dans les quartiers chics de New York. John Lydon incarne Leo Smith, un adolescent perturbé qui joue au jeu bizarre du chat et de la souris avec le policier O’Connor. Il le convainc qu’il est le tueur de flics notoire qui chasse les policiers. O’Connor le kidnappe et en fait son invité permanent dans son appartement.

21. Smoke

  • Année de sortie : 1995
  • Titre original : Smoke
  • Réalisateur : Wayne Wang
  • Maison de production : Miramax Films
  • Revenus au box-office : 38 millions de dollars
  • Acteurs principaux : William Hurt (Paul Benjamin), Harvey Keitel (Augustus « Auggie » Wren), Harold Perrineau (Rashid Cole / Thomas Jefferson Cole / Paul Benjamin), Forest Whitaker (Cyrus Cole)

Auggie tient un bureau de tabac à New York. Grâce à son travail, il rencontre toutes sortes de gens. L’un de ses clients réguliers est Paul, un écrivain au passé tragique. Puis il y a Ruby, une ancienne petite amie qui réapparaît dans sa vie pour la première fois en 18 ans. À travers eux, nous rencontrons un groupe de personnes hautes en couleur et nous découvrons des histoires intéressantes.

20. Youth

  • Année de sortie : 2015
  • Titre original : Youth
  • Réalisateur : Paolo Sorrentino
  • Maison de production : Indigo Film
  • Revenus au box-office : 24 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Michael Caine (Fred Ballinger), Harvey Keitel (Mick Boyle), Rachel Weisz (Lena Ballinger), Paul Dano (Jimmy Tree)

Fred et Mick, deux vieux amis, sont en vacances dans un élégant hôtel au pied des Alpes. Fred, compositeur et chef d’orchestre, est maintenant à la retraite. Mick, un réalisateur de films, travaille encore. Ils observent avec curiosité et tendresse la vie confuse de leurs enfants, les jeunes écrivains enthousiastes de Mick et les autres clients de l’hôtel. Alors que Mick se démène pour terminer le scénario de ce qu’il imagine être son dernier film important, Fred n’a aucune intention de reprendre sa carrière musicale. Mais quelqu’un veut à tout prix l’entendre diriger à nouveau.

19. Alice n’est plus ici

  • Année de sortie : 1974
  • Titre original : Alice Doesn’t Live Here Anymore
  • Réalisateur : Martin Scorsese
  • Maison de production : Warner Bros.
  • Revenus au box-office : 21 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Ellen Burstyn (Alice Hyatt), Alfred Lutter III (Tommy Hyatt), Kris Kristofferson (David), Diane Ladd (Flo), Harvey Keitel (Ben)

Lorsque Alice Hyatt se retrouve soudainement veuve après des années de vie domestique, elle décide de se rendre à Monterey, en Californie, avec son fils de 11 ans, Tommy, pour reprendre une carrière de chanteuse. À Phoenix, en Arizona, elle trouve un emploi de chanteuse dans un piano-bar et entame une relation avec Ben, qui s’avère être marié et violent. À Tucson, elle met son rêve de chanter en veilleuse et devient serveuse. Elle rencontre un fermier, David, et commence à penser à une nouvelle vie de domesticité.

18. Mean Streets

  • Année de sortie : 1973
  • Titre original : Mean Streets
  • Réalisateur : Martin Scorsese
  • Maison de production : Warner Bros.
  • Revenus au box-office : 3 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (Charlie Cappa), Robert De Niro (John « Johnny Boy » Civello), David Proval (Tony DeVienazo), Amy Robinson (Teresa Ronchelli)

L’histoire est centrée sur Charlie, un collecteur de prêts pour un mafieux nommé Giovanni. Il peut être assez dur quand il le faut, mais il a des problèmes pour avoir donné un peu trop de mou à son ami Johnny Boy, qui est aussi le cousin de sa petite amie. Sa petite amie est également un problème car elle est épileptique et Giovanni, qui tient sincèrement à Charlie, veut qu’il la largue. Alors que la pression monte, Charlie doit prendre des décisions difficiles, sans qu’aucune des issues possibles ne lui convienne.

17. Les Duellistes

  • Année de sortie : 1977
  • Titre original : The Duellists
  • Réalisateur : Ridley Scott
  • Maison de production : Enigma Productions
  • Revenus au box-office : 900000 dollars
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (Gabriel Féraud), Keith Carradine (Armand d’Hubert), Albert Finney (Joseph Fouché), Edward Fox (le colonel bonapartiste)

À l’époque napoléonienne, un officier de l’armée française insulte un autre officier et déclenche une rivalité qui durera toute la vie. Les deux officiers, D’Hubert et Feraud, croisent épées et pistolets à maintes reprises pour tenter d’obtenir justice et préserver leur honneur.

16. Le Regard d’Ulysse

  • Année de sortie : 1995
  • Titre original : To Vlémma tou Odysséa
  • Réalisateur : Theo Angelopoulos
  • Maison de production : Paradis Films
  • Revenus au box-office : N/A
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (A), Erland Josephson (S), Maia Morgenstern (la « femme d’Ulysse »), Thanassis Vengos (le chauffeur de taxi)

Un cinéaste grec exilé revient dans son pays à la recherche des bobines originales du premier film réalisé dans les Balkans par les frères Manakis au début du XXe siècle. Cette quête va le mener au travers de différents pays des Balkans, après la chute du communisme, de la Bulgarie à la République de Macédoine naissante, pour finir son périple à Sarajevo durant la guerre de Bosnie-Herzégovine dans une Yougoslavie en cours de désintégration. Il arrive finalement sous les balles durant le siège de Sarajevo.

15. Une nuit en enfer

  • Année de sortie : 1996
  • Titre original : From Dusk Till Dawn
  • Réalisateur : Robert Rodriguez
  • Maison de production : Dimension Films
  • Revenus au box-office : 59,3 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (Jacob Fuller), George Clooney (Seth Gecko), Quentin Tarantino (Richie Gecko), Juliette Lewis (Katherine Fuller)

Après un casse de banque, les frères Richie et Seth Gecko prévoient de se rendre au Mexique pour échapper à l’arrestation. Dans un motel, Richie tue leur otage et leur voyage connaît un coup dur, mais, au moment où les choses auraient pu empirer, la famille Fuller se présente. Seth les prend en otage et les cinq réussissent à passer la frontière. Les cinq se rendent dans un bar appelé “The Titty Twister”. Lorsque la lune frappe, la strip-teaseuse et les employés se transforment en vampires et les survivants doivent bientôt lutter pour leur vie.

A LIRE AUSSI : Sharon Stone : Ses 20 meilleurs films à voir et à revoir

14. Reflets dans un œil d’or

  • Année de sortie : 1967
  • Titre original : Reflections in a Golden Eye
  • Réalisateur : John Huston
  • Maison de production : Warner Bros Pictures
  • Revenus au box-office : 1,5 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Marlon Brando (Major Weldon Penderton), Elizabeth Taylor (Leonora Penderton), Brian Keith (Lt Colonel Morris Langdon), Harvey Keitel (Un soldat)

Une base de l’armée américaine quelque part dans le sud, fin des années 40/début des années 50. Une base tranquille, relativement peu importante, c’est le modèle de la sérénité. Sur cette base, nous avons le Major Weldon Penderton , un conférencier en tactique et stratégie militaire. Il est marié à Leonora. Il y a aussi le Lieutenant-Colonel Morris Langton et sa femme Alison. En apparence, tout semble normal et sans histoire. Mais si l’on creuse un peu, on s’aperçoit qu’il n’y a aucune passion dans le mariage des Penderton, ils se tolèrent à peine. Mme Penderton a une liaison avec le lieutenant-colonel Morris Langdon. Mme Langdon a des problèmes mentaux. Et puis il y a l’étrange soldat L.G. Williams, voyeur et refoulé.

13. Trois saisons

  • Année de sortie : 1999
  • Titre original : Three Seasons
  • Réalisateur : Tony Bui
  • Maison de production : Giai Phong Film Studio
  • Revenus au box-office : 2,02 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Don Duong (Hai), Nguyen Ngoc Hiep (Kien an), Tran Manh Cuong (Maître Dao), Harvey Keitel (James Hager)

Un Américain à Ho Chi Minh Ville recherche la fille qu’il a engendrée pendant la guerre. Il rencontre Woody, un enfant qui est vendeur de rue. Lorsque la caisse de Woody disparaît, il pense que le soldat l’a prise. Woody part à sa recherche. Hai, un conducteur de cyclo, prend en stop Lan, une call-girl d’un hôtel, et commence à l’attendre tous les jours. Il tombe amoureux d’elle et tente de percer sa dureté. Kien An, une jeune femme, se fait embaucher pour récolter des lotus dans les étangs du professeur Dao, un homme solitaire atteint de la lèpre. Son chant le réveille de sa dépression et il lui demande d’écrire des poèmes qu’il a composés. Les chemins des personnages se croisent par petites touches, autour de fleurs et de gentillesses.

12. The Irishman

  • Année de sortie : 2019
  • Titre original : The Irishman
  • Réalisateur : Martin Scorsese
  • Maison de production : Sikelia Productions
  • Revenus au box-office : 8 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Robert De Niro (Frank « The Irishman » Sheeran), Al Pacino (James Riddle « Jimmy » Hoffa), Joe Pesci (Russell Bufalino), Harvey Keitel (Angelo Bruno)

Frank “The Irishman” Sheeran est un homme qui a beaucoup de choses en tête. Cet ancien haut responsable syndical et tueur à gages a appris à tuer en servant en Italie pendant la Seconde Guerre mondiale. Il revient aujourd’hui sur sa vie et sur les coups qui ont défini sa carrière dans la mafia, en gardant des liens avec la famille criminelle Bufalino. En particulier, le rôle qu’il prétend avoir joué dans la disparition de son ami de toujours, Jimmy Hoffa, l’ancien président de la Fraternité internationale des Teamsters, qui a mystérieusement disparu fin juillet 1975 à l’âge de 62 ans.

11. La Leçon de piano

  • Année de sortie : 1993
  • Titre original : The Piano
  • Réalisateur : Jane Campion
  • Maison de production : Jan Chapman Productions
  • Revenus au box-office : 140 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Holly Hunter (Ada McGrath), Harvey Keitel (George Baines), Sam Neill (Alistair Stewart), Anna Paquin (Flora McGrath)

Nous sommes au milieu du dix-neuvième siècle. Ada ne peut pas parler et elle a une jeune fille, Flora. Lors d’un mariage arrangé, elle quitte son Écosse natale, accompagnée de sa fille et de son piano bien-aimé. La vie dans les forêts accidentées de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande n’est pas celle qu’elle avait imaginée, pas plus que sa relation avec son nouveau mari, Stewart. Elle souffre de tourments et de pertes lorsque Stewart vend son piano à un voisin, George. Ada apprend de George qu’elle peut regagner son piano en lui donnant des leçons de piano, mais seulement à certaines conditions. Au début, Ada méprise George, mais leur relation se transforme peu à peu, ce qui les propulse dans une situation désespérée.

10. The Beautiful Country

  • Année de sortie : 2004
  • Titre original : The Beautiful Country
  • Réalisateur : Hans Petter Moland
  • Maison de production : Dinamo Story
  • Revenus au box-office : 878325 dollars
  • Acteurs principaux : Damien Nguyen (Binh), Bai Ling (Ling), Dang Quoc Thinh Tran (Tam), Harvey Keitel (caméo)

C’est l’histoire d’un de ces enfants, Binh, contraint de quitter son village à dix-sept ans, qui se rend à Saigon pour retrouver sa mère, puis tente de s’enfuir aux États-Unis avec son demi-frère Tam, beaucoup plus jeune, en 1990. Le film s’attarde sur les rigueurs du voyage : le sampan, les camps de détention en Malaisie, le bateau de réfugiés clandestins, et l’économie souterraine avec le quasi-esclavage à New York. Il s’ouvre ensuite lorsque Binh quitte New York pour Houston afin de retrouver son père.

09. Moonrise Kingdom

  • Année de sortie : 2012
  • Titre original : Moonrise Kingdom
  • Réalisateur : Wes Anderson
  • Maison de production : American Empirical Pictures
  • Revenus au box-office : 68,3 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Jared Gilman (Sam), Kara Hayward (Suzy), Bruce Willis (capitaine Sharp), Edward Norton (chef de troupe Ward), Harvey Keitel (Le commandant Pierce)

Septembre 1965, une tempête est à trois jours des côtes de la Nouvelle-Angleterre. Dans un camp sur une île, un scout kaki a disparu : il s’agit de Sam, 12 ans, un inadapté moucheté, un orphelin. Ward, son chef scout, organise des recherches après avoir appelé le capitaine Sharp, la police locale. Sam s’est enfui avec Suzy, sa correspondante, l’aînée laconique d’une famille excentrique et malheureuse composée de deux avocats (dont l’un a une liaison avec Sharp). Alors que Sam et Suzy règlent leurs propres problèmes, ils gardent une longueur d’avance sur les chercheurs, tandis que la tempête se rapproche. Les services sociaux suggèrent que Sam pourrait avoir besoin d’une thérapie par électrochocs et d’un orphelinat.

08. Blue Collar

  • Année de sortie : 1978
  • Titre original : Blue Collar
  • Réalisateur : Paul Schrader
  • Maison de production : A.T. Communications Company
  • Revenus au box-office : 6,5 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Richard Pryor (Zeke Brown), Harvey Keitel (Jerry Bartowski), Yaphet Kotto (Smokey James), Ed Begley Jr. (Bobby Joe)

Trois ouvriers, Zeke, Jerry et Smokey, travaillent dans une usine automobile et boivent leurs bières ensemble. Une nuit, alors qu’ils s’éclipsent de leurs femmes pour s’amuser, ils ont l’idée de cambrioler le coffre-fort du bureau du syndicat local. Ils pensent d’abord que c’est un échec, car ils n’en retirent que six cents dollars, mais Zeke se rend compte qu’ils ont aussi obtenu du matériel “chaud”. Ils décident de faire chanter leur syndicat. La meilleure raison pour cela est le syndicat lui-même. Tous trois sont provoqués par le fait que le syndicat prétend avoir perdu dix mille dollars par leur vol.

07. Thelma et Louise

  • Année de sortie : 1991
  • Titre original : Thelma & Louise
  • Réalisateur : Ridley Scott
  • Maison de production : Pathé Entertainment
  • Revenus au box-office : 45,4 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Susan Sarandon (Louise Sawyer), Geena Davis (Thelma Dickinson), Harvey Keitel (Hal Slocombe), Michael Madsen (Jimmy Lennox)

Thelma, une femme au foyer modeste, rejoint son amie Louise, une serveuse indépendante, pour une petite partie de pêche. Cependant, leur voyage se transforme en une fuite devant la loi lorsque Louise tire et tue un homme qui tente de violer Thelma dans un bar. Louise décide de fuir au Mexique et Thelma la rejoint. En chemin, Thelma tombe amoureuse du jeune voleur sexy J.D. et le sympathique détective Slocumb tente de convaincre les deux femmes de se rendre avant que leurs destins ne soient scellés.

06. The Grand Budapest Hotel

  • Année de sortie : 2013
  • Titre original : The Grand Budapest Hotel
  • Réalisateur : Wes Anderson
  • Maison de production : American Empirical Pictures
  • Revenus au box-office : 172,9 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Ralph Fiennes (M. Gustave H., le concierge du palace), Tony Revolori (Zero Moustafa, jeune, le lobby-boy), F. Murray Abraham (Zero Moustafa, âgé, le propriétaire du palace), Harvey Keitel (Ludvig)

Un écrivain se souvient d’un séjour à l’hôtel Grand Budapest pendant la basse saison, il y a de nombreuses années, et se rappelle les histoires qu’il a entendues sur le passé de l’hôtel de la part du propriétaire âgé, M. Zero Moustafa. Il raconte au jeune écrivain comment il a acquis l’hôtel et parle du premier concierge du Grand Budapest, M. Gustave. Le jeune Zéro était à l’époque un garçon d’étage et il accompagne Gustave lors de la lecture d’un testament après le décès d’une de leurs clientes habituelles. Elle laisse à Gustave un tableau de grande valeur, mais lorsque le fils de la femme conteste le testament, Gustave et Moustafa volent le tableau, déclenchant une série d’événements qui mèneront à la situation actuelle de Moustafa.

05. L’Île aux chiens

  • Année de sortie : 2018
  • Titre original : Isle of Dogs
  • Réalisateur : Wes Anderson
  • Maison de production : American Empirical Pictures
  • Revenus au box-office : 64,2 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Bryan Cranston (Chief), Koyu Rankin (Atari Kobayashi), Edward Norton (Rex), Harvey Keitel (Gondo)

Alors qu’une grippe canine extrêmement virulente ravage de bout en bout la métropole technologiquement avancée de Megasaki, le maire corrompu et sans scrupules, Kobayashi, décrète que tous les chiens seront bannis sur l’île aux ordures, un vaste terrain vague en mer. Pour retrouver son compagnon à quatre pattes bien-aimé, Spots, le courageux neveu orphelin de Kobayashi, Atari, âgé de douze ans, trouve le courage de partir seul pour une dangereuse mission de sauvetage. Cependant, pour retrouver son meilleur ami, le garçon aura besoin de l’aide précieuse d’une meute en maraude de cinq chiens alpha abandonnés.

A LIRE AUSSI : Russell Crowe : Ses 30 meilleurs films à voir et à revoir

04. Taxi Driver

  • Année de sortie : 1976
  • Titre original : Taxi Driver
  • Réalisateur : Martin Scorsese
  • Maison de production : Columbia Pictures
  • Revenus au box-office : 28,6 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Robert De Niro (Travis Bickle), Cybill Shepherd (Betsy), Peter Boyle (Sorcier), Harvey Keitel (« Sport » Matthew)

Travis Bickle est un ex-marine solitaire, impuissant et insomniaque, qui passe ses nuits à conduire son taxi dans les rues sombres du New York du milieu des années 70. Travis en a assez de la société dans laquelle il se trouve, et souhaite qu’une “vraie pluie vienne laver toute la racaille des rues”. Mais la personnalité de Travis le rend incapable de se lier avec qui que ce soit, jusqu’à ce qu’il s’éprenne d’une employée de campagne blonde nommée Betsy et qu’il rencontre plus tard une adolescente prostituée nommée Iris. Alors que Travis devient de plus en plus paranoïaque, il commence à considérer les relations qu’il développe comme des “missions” dont il devra être le sauveur.

03. Reservoir Dogs

  • Année de sortie : 1992
  • Titre original : Reservoir Dogs
  • Réalisateur : Quentin Tarantino
  • Maison de production : Live America Inc.
  • Revenus au box-office : 2,9 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Harvey Keitel (M. White / Larry Dimmick), Tim Roth (M. Orange / Freddy Newandyke), Michael Madsen (M. Blonde / Vic Vega), Steve Buscemi (M. Pink)

Six hommes sont engagés pour cambrioler la bijouterie locale en raison d’une récente livraison de diamants. Au début, tout se passe bien, mais l’alarme se déclenche, plusieurs employés et clients meurent dans la panique et les flics arrivent en quelques instants, ce qui entraîne une fusillade sanglante avec les six voleurs.

02. Inglourious Basterds

  • Année de sortie : 2009
  • Titre original : Inglourious Basterds
  • Réalisateur : Quentin Tarantino
  • Maison de production : Universal Pictures
  • Revenus au box-office : 321,5 millions de dollars
  • Acteurs principaux : Brad Pitt (le lieutenant Aldo Raine, dit « Aldo l’Apache »), Mélanie Laurent (Shosanna Dreyfus), Christoph Waltz (le colonel SS Hans Landa, dit « le Chasseur de Juifs »), Harvey Keitel (l’officier américain à la radio)

1941, après avoir été témoin du massacre brutal de sa famille par le méchant officier SS, le colonel Hans Landa, la jeune réfugiée juive Shosanna Dreyfus jure de se venger. Trois longues années plus tard, le redoutable tireur d’élite allemand et protagoniste d’un film de propagande de Joseph Goebbels, Fredrick Zoller, se prend d’affection pour Shosanna, qui tient désormais un cinéma à Paris. Mais, à l’approche de la première du film, dont la rumeur veut qu’elle attire l’attention d’Adolf Hitler lui-même, les Basterds du lieutenant Aldo Raine sont déterminés à saisir l’occasion en or de gâcher leur fête. Et bientôt, le souvenir d’un passé taché de sang, associé à la perspective d’un avenir meilleur, ouvrira la voie à la vengeance ultime.

01. Pulp Fiction

  • Année de sortie : 1994
  • Titre original : Pulp Fiction
  • Réalisateur : Quentin Tarantino
  • Maison de production : Miramax
  • Revenus au box-office : 213,9 millions de dollars
  • Acteurs principaux : John Travolta (Vincent Vega), Samuel L. Jackson (Jules Winnfield), Bruce Willis (Butch Coolidge), Harvey Keitel (Winston Wolfe)

Jules Winnfield et Vincent Vega travaillent comme tueurs à gages pour le patron du crime Marcellus Wallace. Wallace s’occupe actuellement de Butch Collidge, un boxeur qui n’a pas réussi à organiser un combat après avoir pris l’argent de Wallace et qui prévoit maintenant de fuir la ville, sans, bien sûr, laisser la montre de son père derrière lui. Vincent est lui aussi confronté à des problèmes lorsque Wallace lui demande de faire passer du bon temps à sa femme Mia pendant son absence. Certaines de ces personnes se rachètent, d’autres non, et toutes connaissent une fin appropriée à leurs choix.

We would love to give thanks to the author of this short article for this amazing content

Harvey Keitel : Ses 30 meilleurs films à voir et à revoir