Ford F-250 Super Duty XL 2023 : la base qui coûte cher – Essai routier

En tant que journaliste automobile, nous testons presque toujours les versions les plus garnies des différents modèles. Mais, ce ne sont pas tous les acheteurs qui ont les besoins, ni la volonté ou le budget, pour acheter une version toute garnie. C’est pourquoi j’ai été heureux d’avoir l’occasion de conduire le Ford F-250 Super Duty dans sa déclinaison XL, la moins chère de toutes. Bien vite, je me suis rendu compte que la base ne rime pas nécessairement avec aubaine.

La base, mais pas tant que ça

Si cette version XL n’a pas l’air d’une version d’entrée de gamme, c’est parce qu’elle est équipée de quelques groupes d’options. Le principal est l’ensemble décor STX. Cet ensemble ajoute des pare-chocs de couleur harmonisés, des roues de 18 pouces, la caméra à 360 degrés, les attaches dans la caisse, le sonar de recul arrière et quelques autres équipements. Honnêtement, cet ensemble de 5400 $ fait le plus grand bien à ce F-250, qui n’a pas l’air dégarni malgré son positionnement très primaire. C’est d’autant plus vrai que le style de cette nouvelle génération de Super Duty, lancée pour l’année 2023, n’est pas particulièrement joyeux. Ses gros phares ont l’air disproportionnés, tout comme la grille de calandre. Honnêtement, je préférais le style de l’ancienne génération, plus contenu, mais aussi mieux découpé.

Quelques astuces ont été apportées en 2023, comme les marches intégrées de part et d’autre derrière la cabine, pour faciliter l’accès à la caisse. L’idée a été volée à GM, qui l’utilise depuis longtemps, mais c’est toujours aussi efficace. Le hayon, très haut, à commande manuelle sans amortissement (version de base oblige) comportait aussi une option de marche déployable, presque une nécessité avec un camion aussi haut.

Habitacle rudimentaire

Un fois hissé à bord du véhicule à l’aide des marchepieds, on se rend compte que l’habitacle ressemble beaucoup à celui d’un F-150 régulier. Le simple écran de 4 pouces dans l’instrumentation, accompagné d’un écran de 8 pouces avec interface SYNC4 au centre, aura tôt fait de vous rappeler que vous êtes dans une version d’entrée de gamme. Par contre, l’essentiel des informations est là, présenté de manière rudimentaire, mais facile à lire et à utiliser. Le tissu des sièges à réglages manuels est de bonne qualité, facilement nettoyable, et leur confort est correct, sans plus. Ils sont plutôt mous à l’assise, mais le dossier donne un bon support. Notez qu’il n’y a même pas de sièges chauffants dans cette version, un équipement désormais considéré comme essentiel par la plupart des acheteurs, mais qui demande de passer à la déclinaison XLT pour l’obtenir.

Ford F-250 Super Duty XL STX 2023 Photo fournie par: Samuel Lessard

Vous avez ici une configuration à six places assises, ce qui signifie que l’espace entre les deux baquets avant peut être utilisé comme un siège – avec un confort moyen – ou comme accoudoir central. En raison d’une option à 400 $, notre modèle d’essai était équipé d’une surface de travail coulissante vers l’avant ou l’arrière, et même orientable vers le conducteur. C’est une astuce simple, mais néanmoins pratique.

À l’arrière, l’espace est foisonnant. Le confort de la banquette est relatif, mais les dégagements sont amples. Pour ce qui est de la qualité de la finition, elle est convenable pour le type de véhicule. L’assemblage est serré et les plastiques sont rigides, facilitant le nettoyage.

Ford F 250 Super Duty XL STX 2023 50
Ford F-250 Super Duty XL STX 2023 Photo fournie par: Samuel Lessard

Le 6,8-litres sous le capot

Il y a quelque chose d’intéressant dans l’essai de cette version XL : de pouvoir conduire le V8 6,8-litres, un engin réservé à la déclinaison de base. Ce moteur, d’une simplicité déconcertante selon les standards d’aujourd’hui, n’a qu’un seul but : déplacer un véhicule en conservant une bonne fiabilité et une facilité d’entretien à toute épreuve. D’ailleurs, sa configuration à tiges et poussoirs (pushrod en anglais), son absence d’injection directe et sa sonorité plutôt mécanique en témoignent.

Sa puissance et son couple sont toutefois très actuels : 405 chevaux à 5000 tr/min et 445 livres-pieds à 4000 tr/min. Il est remplacé par le V8 Godzilla de 7,3 litres qui donne 445 chevaux dès la version XLT pour le Super Duty.

Il est jumelé à une automatique à 10 rapports. Même si le rouage à propulsion demeure disponible, notre version est équipée du système à quatre roues motrices avec gamme basse. Ainsi équipé, avec le différentiel de ratio 3,73, notre camion pouvait remorquer 6409 kilos (14 100 livres), bien loin des 18 181 kilos (40 000 livres) de la version F450 à roues arrière jumelées

Ford F 250 Super Duty XL STX 2023 26
Ford F-250 Super Duty XL STX 2023 Photo fournie par: Samuel Lessard

Encombrant mais agile

Malgré une configuration classique avec cabine double et caisse de 6 pieds ¾, la hauteur du Super Duty par rapport aux autres véhicules surprend au départ. On a carrément l’impression de surplomber les autres automobilistes, particulièrement quand on circule en milieu urbain.

Après quelques kilomètres, on apprivoise la bête et elle devient facile à conduire. La direction, bien qu’assez démultipliée, procure une bonne précision et une bonne connexion avec la route, ce qui fait qu’on est à l’aise rapidement avec le comportement du camion.

La suspension ne manque pas de nous rappeler que la camionnette est plutôt destinée à travailler. Sans charge, elle sautille à la moindre imperfection, une situation sans aucun doute exacerbée par l’ensemble FX4 qui arrive avec des amortisseurs haut de gamme, destinés au hors route. Dans les pires bosses, la camionnette se déhanche; par chance, la direction vive permet de rapidement reprendre le contrôle.

Mais tout ça se corrige à mesure qu’on ajoute du poids dans le camion, jusqu’à un maximum ici de 1205 kilos (2650 lb). J’ai eu l’occasion de transporter quelques articles qui devaient être apportés à l’écocentre, et le camion ne s’en portait que mieux.

Ford F 250 Super Duty XL STX 2023 30
Ford F-250 Super Duty XL STX 2023 Photo fournie par: Samuel Lessard

Le moteur de 6,8 litres ne manque pas de puissance, même s’il s’agit d’une version d’entrée de gamme. La puissance à bas régime est présente, comme tout bon V8 atmosphérique « à pushrod » sait le faire. Ce qui m’a surpris c’est plutôt la puissance à plus haut régime, une révolution qui provoque habituellement un évanouissement de la mécanique et une hausse marquée des vibrations. Ici, rien de tout ça, la mécanique procure un rendement adéquat tout au long de sa gamme de régimes moteur.

Dans la plupart des cas, l’automatique à dix rapports enchaine les rapports avec douceur et conviction. Toutefois, comme dans tous les produits Ford dans lesquels elle se trouve, elle nous donne parfois des à-coups et des vibrations.

J’ai obtenu 15,4 litres/100 km de consommation d’essence. Le circuit a été composé à 60 % d’autoroute, le reste en ville et sur routes secondaires. Clairement, la mission de ce camion n’est pas d’économiser du carburant.

Ford F 250 Super Duty XL STX 2023 11
Ford F-250 Super Duty XL STX 2023 Photo fournie par: Samuel Lessard

Prix plus qu’élevé

Alors que la version XL commence à un prix d’un peu plus de 60 000 $, le choix de configuration de même que l’ajout d’options font grimper le prix de notre véhicule d’essai à 80 969 $, incluant transport et préparation. À ce prix, je le répète, vous avez encore une version XL à l’équipement plutôt chiche entre les mains. Bien sûr, vous pouvez accéder à une version plus équipée, ce qui vous approchera du cap des 100 000 $ nettement plus rapidement que vous ne le pensez.

À ce prix, vous avec sans contredit un camion qui est en mesure de travailler. On doit néanmoins faire un compromis en termes de confort quand on opte pour un Ford Super Duty, qui est nettement plus raide qu’un F-150, mais ça vient aussi avec des capacités augmentées qui vont de pair avec les besoins de certains acheteurs. Si c’est votre cas, vous serez bien servis avec le Super Duty, que nous recommandons, principalement dans les déclinaisons à essence qui sont nettement moins capricieuses que les déclinaisons à moteur Diesel.

We would like to say thanks to the writer of this article for this awesome material

Ford F-250 Super Duty XL 2023 : la base qui coûte cher – Essai routier