De Pierre Gagnaire à Tom Hanks, 25 idées pour s’occuper soirs et week-end

Après un passage orageux en fin de semaine, le soleil est de retour et, avec lui, une myriade d’activités à faire en plein air. Du cerf-volant sur les dunes sablonneuses du Pas-de-Calais, des déambulations médiévales dans des villes chargées d’histoire, des concerts de musique tzigane en plein Gers ou du rempotage sur son balcon : les activités sont suffisamment diverses pour éviter l’ennui. Clou du spectacle cette semaine : le chef multi-étoilé Pierre Gagnaire nous partage ses secrets culinaires. Passez une bonne semaine et portez-vous bien ! 

7 idées de sorties et d’activités

Légende vivante, Herbie Hancock, 82 ans, sera la star du All-Star Global Concert.

(AFP)

  1. On célèbre, samedi, la Journée internationale du jazz grâce au traditionnel All-Star Global Concert, organisé par l’Unesco au siège des Nations unies, à New York. L’événement sera retransmis en direct et promet un défilé de stars, de Herbie Hancock à Marcus Miller en passant par Gregory Porter et Lizz Wright. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site
    (en anglais). 
  2. On découvre l’ultime inédit de l’écrivain Georges Perec. Quarante ans après sa mort, Le Seuil sort en librairies vendredi Lieux (608 pages, 29 euros), dont on ne connaissait que des extraits jusqu’à aujourd’hui. 
  3. On danse à l’occasion de l’édition printanière de Kolorz, à Carpentras (Vaucluse). De jeudi à samedi, ce festival invite de grands noms de la scène électro comme Martin Solveig ou Marina Trench. Horaires et tarifs sur le site
  4. On célèbre Jeanne d’Arc à l’occasion des fêtes consacrées à la figure historique à Orléans (Loiret), de vendredi au 8 mai suivant. Animations médiévales, démonstrations de combat, grand défilé en costume et soirée électro sont au programme
    de cette 593e édition. La ville de Reims (Marne) rend aussi hommage à la sainte en organisant ses Fêtes johanniques samedi et dimanche. Spectacles de rue, marché et grande parade sont prévues par la ville, selon son programme en ligne
  5. On fête les 15 ans du festival Welcome in Tziganie, à Seissan (Gers) de vendredi à dimanche. Pour en savoir plus, c’est par là
  6. On participe tout le week-end aux fêtes du quartier Saint-Georges de Périgueux (Dordogne), avec l’ouverture d’une grande fête foraine. Plus de renseignements en ligne
  7. On écoute la collection printemps du festival de musique des Z’Eclectiques, qui revient chaque saison à Chémillé-en-Anjou (Maine-et-Loire). De mercredi à samedi, sont notamment attendus Rone, Bagarre, François Atlas ou encore Lewis Ofman. Plus de détails en ligne

1 oeuvre en 1 minute : Réplique du Satyre au repos de Praxitèle

Satyre au repos, vers 80 après J.-C., marbre de Thasos, Rome, Italie - Louvre, département des antiquités grecques, étrusques et romaines

Satyre au repos, vers 80 après J.-C., marbre de Thasos, Rome, Italie – Louvre, département des antiquités grecques, étrusques et romaines

(Musée du Louvre, Dist. RMN-Grand Palais/Daniel Lebée/Carine Déambrosis)

Ce fragment de statue en marbre est une réplique romaine datant d’environ 80 après J. C. d’une œuvre attribuée au sculpteur grec Praxitèle, qui vécut au IV siècle avant notre ère. Le célèbre artiste héllène a sculpté un satyre accompagnant le dieu Dionysos, qui fut ensuite réalisé en bronze.

Alors qu’il est souvent représenté avec des pattes de bouc, des oreilles pointues et des cornes, le satyre de Praxitèle est un jeune homme svelte portant seulement en bandoulière une peau de panthère dont on voit la tête. Les plis de cette fourrure où les poils sont marqués dans la pierre, tranchent avec l’aspect lisse de la peau du demi-dieu et ce contraste crée des effets avec la lumière.

Le satyre se tient dans une position de contrapposto, ou chiasme, car il se repose sur un tronc d’arbre. Une seule de ses jambes porte le poids de son corps. Une attitude sinueuse et gracieuse que l’on voit particulièrement sur ce fragment romain.

Ce buste fut trouvé en 1864 sur le mont Palatin, lors de fouilles menées à l’initiative de Napoléon III. Les riches Romains appréciaient l’art grec classique, qu’ils faisaient copier par des sculpteurs grecs dont les ateliers se trouvaient en Italie. Cette réplique a été découverte dans une niche qui ornait le palais des Flaviens, une dynastie d’empereurs romains qui ont régné de 69 à 96. (M.-A. K.)

À voir dans l’exposition  « Rome, la cité et l’empire »
, au Louvre-Lens jusqu’au 25 juillet.

 

La série à laquelle vous serez accro : faut-il continuer à regarder The Handmaid’s Tale

The Handmaid’s Tale débarque sur Salto cette semaine. Vous avez forcément entendu parler de cette série choc qui adapte le best-seller de Margaret Atwood,La Servante écarlate. Cette dystopie – la description d’un monde utopique sombre – imagine un régime totalitaire où les femmes sont dévalorisées jusqu’à l’asservissement. On y suit une femme devenue servante dont la fille a été arrachée par le nouveau régime.

Le récit féministe de Margaret Atwood démonte le principe de domination masculine avec brutalité et intelligence. Sur le petit écran, cette violence, toujours justifiée par le propos, est montrée de manière frontale. En 2017, la première saison de la série a marqué les esprits par ses scènes insoutenables. Mais la réalisation et l’interprétation de sa brillante actrice principale (Elisabeth Moss) en ont fait un chef d’oeuvre multi-primé.

Le format sériel pose toutefois un problème : comme tout show télévisé, il se doit de durer. Or, l’histoire de Margaret Atwood n’est pas extensible. À vouloir trop étendre les intrigues et faire souffrir en boucle son héroïne, la série s’essouffle dès la fin de la deuxième saison. La dernière saison a relancé l’intérêt mais l’équilibre fragile entre le pamphlet politique et le divertissement voyeuriste n’est pas toujours tenu. On vous laisse trancher. Alors que la saison 5 est attendue pour fin 2022, on espère un renouvellement côté scénario, car la réalisation et l’interprétation sont, elles, toujours au sommet.

Quatre saisons de 10 ou 13 épisodes à voir dès vendredi sur Salto
, ainsi qu’en Blu-ray/DVD. La saison 5 sera diffusée en France par la plateforme OSC
. Interdit aux moins de 16 ans.

Les petits secrets d’En Thérapie : Aliocha Delmotte, un jeune patient très attachant 

Chaque semaine, tout au long de sa diffusion sur Arte et sur la plateforme Arte.tv
, le JDD vous présente les secrets de la deuxième saison de la série à succès.

 

Il est la révélation de cette deuxième saison. Avec son casque de cheveux bouclés et son regard noir, Aliocha Delmotte incarne avec un beau mélange de candeur et de colère un adolescent qui accumule les crises en cette période de pandémie. Terrifié par le Covid-19, il doit affronter le divorce de ses parents et la méchanceté de ses camarades qui moquent son poids sur les réseaux sociaux.

Un autre acteur avait d’abord été envisagé, mais Olivier Nakache et Eric Toledano ont estimé que le personnage devait être victime d’un léger surpoids plutôt que d’une réelle obésité. L’aspirant comédien a tout de suite séduit les cinéastes, qui ont choisi de mettre en scène son segment. « On a tous les deux des ados à la maison et on a tout de suite craqué pour Aliocha, racontent-ils. C’est un âge où l’on change vite et c’est amusant de voir à quel point il se métamorphosait devant notre caméra, mais on avait presque peur qu’il ne se ressemble plus à la fin du tournage ! »

Le jeune acteur s’est depuis illustré en février au théâtre à Paris dans Une mort dans la famille, avec Marie-Christine Barrault. Un talent à suivre. (B.T.)

À voir tous les jeudis soirs, à 21 heures, sur Arte.

La liste de la semaine : 5 podcasts pour avoir la main verte

C’est le printemps et le moment idéal pour remplir ses jardinières et mettre la main à la terre. Si vous avez besoin de quelques conseils, on vous a dégoté cinq podcasts branchés pour (se) cultiver :

  • La voix veirte : lancé il y a un an par le magazine spécialisé Veir, cette émission invite à chaque épisode un invité pour lui soutirer de précieux conseils. Une vingtaine d’épisodes à écouter ici
    .
  • Pour que nature vive : c’est un programme précieux d’une vingtaine d’épisodes qu’a conçu le Muséum national d’histoire naturelle. Les scientifiques du Jardin des plantes de Paris expliquent comment le changement climatique change la manière de jardiner. À écouter ici
    .
  • Bons plants : pendant deux ans, de 2018 à 2020, le journaliste Thibaut Schepman est parti à la rencontre des promoteurs de la conquête végétale du milieu urbain. Les 35 épisodes sont à écouter ici
    .
  • La main verte : il était inconcevable de ne pas inclure dans cette liste la version podcast de cette émission de radio phare diffusée le week-end sur France Inter. Alain Baraton y prodigue ses conseils de journaliste-jardinier avec délice et pédagogie, à écouter ici.
  • On sème fort : la marque Mon Jardin Bio a lancé un podcast pour évoquer ses produits. Mais, au fil des 123 épisodes déjà disponibles, cette émission est devenu une vraie référence pour tous les créateurs de potager en herbe. À écouter ici
    .

Le classique de la semaine : La Ligne verte

La Ligne verte (1999), le chef-d’œuvre de Frank Darabont, ressort en édition blu-ray 4K et Ultra HD, avec bonus et livret de 32 pages. De quoi parfaire sa connaissance de l’une des meilleures adaptations de l’œuvre de Stephen King au cinéma. L’histoire d’un gardien de prison dans les années 1930 qui accueille un nouveau détenu destiné à la chaise électrique, un géant afro-américain. Pourtant condamné pour le viol et le meurtre sadique de deux fillettes, cet individu se comporte pourtant comme un enfant, candide voire naïf. Un jour, le gardien découvre que le détenu a le pouvoir de guérir les gens grâce à l’imposition des mains. Une fois l’acte accompli, il recrache le mal, qui prend alors la forme de particules noires…

Nommé aux Oscars, ce film débordant d’humanité parle de miracle et de rédemption, tout en relançant le débat sur l’abolition de la peine de mort aux Etats-Unis, un sujet toujours d’actualité. Cinq ans après avoir écrit et réalisé Les Evadés, qui se déroulait aussi dans l’univers carcéral, Frank Darabont signe un récit bouleversant, irrigué par la mélancolie et l’espoir, interprété par Tom Hanks, toujours impeccable, et la révélation Michael Clarke Duncan, alors habitué jusque là aux blockbusters d’action. (S.B.)

En coffret DVD/Blu-ray (Warner), 39,99 euros. Également disponible en streaming et en VOD.

Le week-end clés en main : au royaume des cerfs-volants 

Les Rencontres internationales de cerfs-volants en 2019, avant les éditions annulées à cause du Covid-19.

Les Rencontres internationales de cerfs-volants en 2019, avant les éditions annulées à cause du Covid-19.

(Mairie de Berck-sur-mer)

Les rouleaux d’une mer intranquille, le faible relief perturbant à peine l’horizon, des plages au sable fin et clair et, dans le ciel gris bleuté, des centaines de morceaux de toiles dansant avec un vent soutenu. À Berck (Pas-de-Calais), dernière grande station de la Côte d’Opale avant d’atteindre la Baie de la Somme, le cerf-volant est roi depuis quatre décennies. Un temps suspendu pour cause de Covid, la 35e édition des Rencontres internationales de cerfs-volants s’y déroule toute la semaine.

Cette année, le Guatemala est à l’honneur. Ce pays d’Amérique centrale perpétue en effet une tradition originale : chaque année à la Toussaint, on communique avec les morts en élevant dans les airs des immenses cerfs-volants en forme de disque. Certains exemplaires sont visibles ces jours-ci à Berck. Une compétition sportive, des démonstrations de mégateams – des groupes de personnes faisant évoluer des cerfs-volants individuels en formation -, ateliers de construction… Le festival se terminera samedi soir par une grande soirée de spectacle. Pour en savoir plus, c’est ici
.

Avec ses villas balnéaires, son phare bicolore et sa grande plage de sable fin face à la Manche, Berck compte suffisamment d’atouts pour occuper son week-end. Au sud de la ville, la baie d’Authie marque la fin de la Côte d’Opale. La parcourir à pied reste l’option la plus agréable avec ses sentiers bien aménagés – celui dit de la Baie d’Authie, une boucle de 1,6 km, offre de beaux points de vue. Vous pourrez y observer à marée basse une importante colonie de phoques.

Le Pas-de-Calais et le cap Gris-Nez.

Le Pas-de-Calais et le cap Gris-Nez.

(AFP)

Et si vous souhaitez rester plus d’un week-end

Depuis Berck, deux options de voyage s’offrent à vous. Vous pouvez d’abord remonter vers le nord et alterner les stations balnéaires (Stella plage, Le Touquet, Hardelot). Ne manquez pas de vous arrêter à Boulogne-sur-mer pour profiter du port et visiter le grand aquarium Nausicaa, puis poursuivez la route le long de la côte sauvage. Clou du spectacle : le cap Gris-Nez et ses magnifiques falaises ponctuées d’anciennes forteresses en ruine.

Berck est aussi un bon point de départ pour découvrir la Baie de la Somme – nous vous en parlions déjà il y a quelques semaines. Le parc du Marquenterre, le petit train du Crotoy, les phoques de la pointe du Hourdel, l’atmosphère Belle époque de Saint-Valery-sur-Somme, la chapelle du Saint-Esprit à Rue… La région, surtout en saison, offre de nombreuses activités.

 

Où ? Il est facile de rallier Le Touquet en train, puis de rejoindre Berck en voiture ou en bus.

Quand ? Les Rencontres internationales de cerfs-volants se déroulent jusqu’à dimanche, mais vous en verrez voler toute l’année tant le vent est favorable.

À quel prix ? À l’inverse de sa voisine du Touquet, plus onéreuse, Berck est une station familiale aux prix accessibles. 

 

La recette gourmande : la boîte à idées de Pierre Gagnaire

Place cette semaine à un nouveau chef invité. Et quel chef ! Voici le multi-étoilé Pierre Gagnaire. Collectionneur de récompenses et abonnés des shows (télé) culinaires, le chef stéphanois, qui s’est depuis mondialisé – il a actuellement des adresses dans 10 pays -, a toujours eu à coeur de faire découvrir sa cuisine. Épris de créativité, il s’est fixé comme seul objectif de vie de surprendre, tentant toujours de trouver une nouvelle association, un mode de cuisson inédit. Par amour pour la transmission, il a écrit de nombreux livres de recettes. Pendant les prochaines semaines, ce sont des extraits de son dernier opus, Les copains d’abord (2019), que nous vous livrons chaque semaine. Et pour débuter : les champignons boutons au café, oeufs pochés et légumes croquants.

 

Les copains d'abord  recettes_pages-to-jpg-0001 (1)
Les copains d'abord  recettes_pages-to-jpg-0001

We would like to thank the writer of this post for this outstanding material

De Pierre Gagnaire à Tom Hanks, 25 idées pour s’occuper soirs et week-end